Comment changer le monde ?

Un jour on demanda à Rabbi Chnéor Zalman comment aurait-il conçu le monde s’il avait été à la place de D.ieu… Il répondit : « Exactement de même manière que D.ieu l’a conçu ». Nous savons tous que le monde est une jingle dans laquelle il faut se battre chaque jour ; pouvons-nous changer quoi que ce soit à cela ?  A travers ce cours, le Rav Chay Amar nous invite à changer notre monde.  

Accéder à la vidéo »

 

ÉLOUL & TICHRI : Pour vivre toute l’année !

Chaque Juif participe à Roch Hachana ou à Yom Kippour, d’une façon ou d’une autre. La signification de ces jours est si profonde qu’elle atteint chaque âme juive quel que soit son niveau. A Roch Hachana, D.ieu a achevé la création de ce monde en créant le premier homme, Adam. C’est pour cela qu’à Roch Hachana, nous aussi nous proclamons la Royauté de D.ieu et notre engagement à Le servir.

Accéder à la vidéo »

 

NITSAVIM & ROCH HACHANA – L’alliance éternelle

La Paracha de Nitsavim est lu avant la fête de Roch Hachana. Nos sages enseignent que la préparation à une chose est aussi importante que la chose elle-même.  Ainsi la Paracha de cette semaine englobe des forces extraordinaires pour bien commencer l’année. Le Rav Raphaël Halimi nous invite à découvrir l’alliance immuable que D.ieu établit entre Lui et le peuple élu.  

Accéder à la vidéo »

 

ROCH HACHANA dans la mystique juive – Ep.1

Ce premier épisode nous invite à découvrir le sens ésotérique de la fête de Roch Hachana, le commencement de tout, date d’anniversaire de la création de l’Homme, selon les préceptes de la Kabala et de la ‘Hassidout.  

Accéder à la vidéo »

 

FAISONS TÉCHOUVA – Ep.4 : En toute situation !

La Téchouva, תשובה « retour » ou « réponse» désigne le processus de repentance. Conformément à la pratique juive, une faute, une erreur, un acte interdit, peuvent être pardonnés sous réserve d’engager une démarche de Téchouva.

Accéder à la vidéo »

 

VAYÉLE’H – Téchouva dans la joie !

La Paracha de Vayéle’h est souvent lu entre Roch Hachana et Yom Kipour, les 10 jours de repentance. La semaine est bénie par le Chabbat qui la domine, ainsi la Paracha de cette semaine nous dévoile le plus haut niveau de la Téchouva qui est en parallèle accessible à tous. Le Rav Raphaël Halimi nous invite à découvrir la Téchouva dans la joie !  

Accéder à la vidéo »

 
 

Vidéos Récentes

 
 

Un mot, une vie…

En particulier à notre époque où, par la grâce de D.ieu, nous nous trouvons au seuil de la rédemption, il nous incombe de renforcer, de toutes les manières possibles, chaque aspect de notre religion. Les mitsvot doivent être accomplies behidour, avec « embellissement », au-delà du minimum requis. Les coutumes doivent être scrupuleusement respectées, sans aucun compromis. Il est une obligation et un devoir pour chaque rabbin de faire savoir à sa communauté que les malheurs et les souffrances actuels sont « les douleurs de l’enfantement du Machia’h » et que l’Éternel, notre D.ieu, exige que nous revenions à la Torah et aux mitsvot, afin que nous ne retardions pas la venue imminente du Machia’h.